h347 qui

 Alain Losier

Canadien qui a choisi de vivre en Europe. Il est psychothérapeute, formateur et coach en développement de performances. Maître-Praticien en PNL et Praticien en Hypnose Ericksonienne, il a mis au point la PNL Humaniste en 1996 et l'enseigne en Belgique. Avec sa partenaire, Marie-Luce Dossche de l'Institut de formation Horizons347, il anime de nombreuses formations, particulièrement des formations de coach professionnels et en développement personnel. 

livre AL1

Nous avons souvent peur du changement, mais il peut nous mener au bonheur si nous savons nous y prendre. Cultiver le bonheur, c’est se muscler de l’intérieur pour passer au travers des épreuves de la vie et saisir les opportunités qui s’ouvrent à nous. Voilà ce que propose l’auteur : un bonheur accessible à tousgrâce à l’acquisition des comportements et des outils qui permettent de voir clair en soi, de développer de bonnes relations avec les autres et de se tourner vers la réussite.

Quels que soient votre personnalité, votre parcours et les expériences, positives ou négatives, qui ont rythmé votre vie, vous apprendrez dans ce livre à vous construire une vie épanouissante.  

Réveillez la dynamique de bonheur qui sommeille en vous ! Dès maintenant !

 
" J’ai eu envie d’appeler le livre d’Alain Losier une rencontre avec le bonheur
Il nous invite à oser prendre le risque d’être plus heureux."
Jacques Salomé
 

EXTRAIT DU LIVRE  "Changez pour le bonheur"

Rencontrons l’autre…

Changeons de lunettes ! 

Respecter « la carte du monde » de l’autre, c’est considérer qu’il peut avoir un vécu différent du vôtre, sa façon de concevoir les choses, d’autres croyances, etc. C’est accepter que cette différence existe et qu’il faut s’y adapter, la laisser là, ou accepter un compromis.

Le respect de l'autre, de sa différence, de son schéma de fonctionnement, de votre propre schéma aussi, bien sûr, vous enrichira. Cela vous permet déjà de mieux communiquer, de vous brancher sur la même longueur d’onde de votre correspondant.

Certaines personnes (pas vous bien sûr ! mais les autres) éprouvent de la peine à accepter des comportements qu’ils considèrent comme limitants chez d'autres, par exemple un mauvais payeur, un homme qui trompe sa femme ou une femme son mari, quelqu'un qui vole, quelqu'un d'impoli, etc. Drôles de cartes du monde ? Comprendre le schéma de l'autre ne signifie pas pour cela l'accepter, mais comprendre que pour lui ou elle cela fonctionne de cette manière (point). L’ important est de réaliser que chacun fait avec ce qu'il a, avec qui il(elle) est, fait comme il(elle) peut, à un moment précis et dans un environnement spécifique. Le jugement ici n’est pas de mise. On peut ne pas être en accord avec l'autre, on peut même sévir ou condamner certains faits.

Présupposition :  "Derrière tout comportement existe une intention positive !". Cela illustre ce que vous avez lu ci-dessus.

Exemples :
Une personne vole dans un magasin… L'intention " positive " (du point de vue du sujet) pourrait être : "c'est pour le fun..." ou, "je n'ai plus d'argent et j'aimerais posséder cet article".
Une personne vous ment :
L'intention "positive" pourrait être… "j'ai peur de dire la vérité", " j'ai peur de réprimandes…", «j’ai envie qu’il croie ce que je dis…» ou «j’ai des difficultés d’accepter l’échec…».

L'autre peut avoir des croyances différentes, pour lui par exemple un parti politique est plus intéressant qu'un autre, manger bio est plus sain, avoir deux enfants est plus que suffisant, il ne faut pas faire des études pour réussir, il faut travailler dur pour réussir, la vie est pleine de surprises, il y a de la place pour tous, etc.

Cela fait partie aussi de sa carte du monde, de ce qui est important pour lui (ses expériences, son vécu).

Certains, dans leurs différences, peuvent vous apporter une richesse, celle de leurs cartes du monde, de leurs expériences, de leurs vécus. Si cela vous semble utile, à vous de modéliser ce qui vous convient en fonction de vos valeurs et de vos buts. Vous élargirez ainsi votre carte du monde.

Préparation au grand slalom !    

Le grand slalom prépare au départ, en vous donnant le plus de chances possible de réussir, d'atteindre votre but et de préparer le suivant.

Si vous partez aux sports d'hiver, ne prévoyez-vous pas des vêtements chauds, le matériel dont vous aurez besoin sur place, ou la location de skis, etc. ? Peut-être améliorez-vous votre condition physique. Quand vous partez en randonnée ou en voyage, ne prévoyez-vous pas tout ce qui vous sera utile ?

Lorsque vous voulez améliorer la qualité de votre vie, atteindre vos objectifs ou aider d'autres à les atteindre, que prévoyez-vous ? Que faites-vous concrètement et pratiquement ? Qui impliquez-vous ? Quels risques prenez-vous ? 

Vous préparez-vous mentalement ? Se préparer mentalement signifie introduire des hypothèses porteuses, qui permettent d’élargir votre champ de vision et d’action afin d’atteindre plus rapidement ce que beaucoup d’entre nous appellent l’impossible !

"Le possible est juste un peu après l'impossible"
         Jacques Salomé

Voguons plus loin…

 

Recevez gratuitement...
L'ebook " Créez votre
équilibre de vie privée
et professionnelle
en 8 semaines ".

Livres de Alain Losier

Livres de Marie-Luce Dossche

 livre mdl.renaissance